La valse du hasard

De Victor Haïm
Du 25 avril 2017 au 21 mai 2017

La femme: C’est amusant comme tout ! L’ange: Vous carburez bien ! Ne perdons pas le rythme ! La femme: Je vous attends de cerveau ferme ! L’ange: C’est parti. J’inscris zéro sur le tableau et on attaque. Votre vie, du début. La femme: L’enfance ? L’ange: La prime enfance ! La femme: Comme vous y allez mon cher ! L’ange: Pas de souvenirs de seconde main, s’il vous plaît ! Seulement ce qui est indélébile dans votre jolie caboche. La femme: Quand l’accoucheur a tiré sur ma frimousse il a été ravi… je lui ai mordu un doigt. L’ange: Bien. Dix points.

Deux personnages, un homme et une femme, deux pions tour à tour séducteurs et manipulateurs, nous entraînent dans un duel passionnant où se mêlent humour et subtilité. Quelles en sont les règles ? Aucune. L’enjeu est clair, l’éternité. Décalée, grinçante, drôle et cruelle, cette valse nous offre un regard sans complaisance sur nos petits arrangements avec la vie, avec les autres.

«Pourquoi recevrait-on dans l’au-delà des réponses moins absurdes que celles d’ici-bas ?» Et si Victor Haïm avait raison ? Quelle est la part du vrai, du faux, de la réalité, du fantasme ? Cette pièce nous invite à relativiser nos actes et à rire de nous-mêmes.

Lauréat de nombreux prix, dont un Molière en tant que meilleur auteur francophone vivant et le Grand Prix du Théâtre de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre, Victor Haïm vit actuellement à Paris et ses pièces sont traduites et jouées dans le monde entier.

 

Lire le Dossier de Presse (Pdf)

Durée du spectacle : 1h25
Age de préférence : adultes et jeunes à partir de 14 ans environ

Par le Théâtre du Marais

Mise en scène: Antony Mettler et Anne Vaucher. Jeu: Christian Gregori et Maria Mettral. Lumières: René Donzé. Décors et costumes: Antony Mettler et Christian Gregori. Coproduction: Théâtre Le Crève-Cœur. Production: Théâtre du Marais.