Editorial

Mettre l’accent sur la créativité comme un phénomène vital et un moteur indispensable.*

Aline_redChères spectatrices, chers spectateurs,

De génération en génération, Le Crève-Coeur s’est tissé de passions successives.

D’année en année, la qualité de ses spectacles, la convivialité de son accueil et le prestige du site en ont fait un lieu unique à Genève.

Afin de démarrer en beauté cette ère nouvelle née de la transformation de notre salle (et de la disparition de notre emblématique « vis de pressoir »), nous avons imaginé un florilège de pépites étincelantes ; l’humour de Lionel Frésard, l’opéra selon Offenbach, le théâtre de Woody Allen ou de Shakespeare, les chansons des Muskatnuss ou les brunches d’Anne Vaucher, nous promettent autant de moments inoubliables. Ces artistes merveilleux seront les premiers à fouler cette scène, impatiente de graver de nouveaux souvenirs.

Le 21 février 1959, Le Crève-Coeur ouvrait ses portes pour la première fois sous la direction de Raymonde Gampert, fondatrice de ce lieu magique. Il représente ainsi l’un des plus anciens théâtres genevois.

Cette saison célèbre les 6O ans d’activités du Crève-Coeur.  Et pour ses noces de diamant, on vous promet que ça va scintiller !

Rejoignez-nous pour fêter ce théâtre – et le théâtre sous toutes ses formes – car nous sommes impatients de continuer à en écrire l’histoire.

Belle saison à toutes et à tous !

 

Aline Gampert, directrice

* (extrait de la charte du Crève-Coeur, 1990, Bénédict Gampert)

 

 

> LIRE « Le Crève-Cœur : la renaissance pour ses 60 ans » – MOKAMAG Avril-Mai 2018 > ici