Les femmes (trop) savantes ?

Brigitte Rosset – Christian Scheidt
16.11 – 12.12.21
Théâtre / Comédie / Création

Après Goldoni, Brigitte Rosset et Christian Scheidt s’attaquent à l’un des monuments de Molière en s’offrant apartés et pas de côtés.

On ne change pas une équipe qui gagne. Après avoir livré une Locandiera quasi comme! de Goldoni et de haut vol – un spectacle créé dans les murs du Crève-Cœur, Brigitte Rosset, Christian Scheidt et le metteur en scène Robert Sandoz s’attaquent aux Femmes savantes de Molière. Trop savantes ces femmes qui, en 1672, rivalisaient de pédanterie et de préciosité ? C’est à voir, et assurément une mise en abyme savoureuse en lien avec notre époque résolument féminine.

Si les femmes de JB Poquelin dissertaient grammaire, astronomie, botanique ou poésie, leurs descendantes parlent questions de genre, mariage pour tous, drague et harcèlement. En alexandrins si tout se passe bien, mais avec humour et pas mal de digressions dans la versification ! Car les points de friction sont nombreux, ici sur les rapports de pouvoir, là sur les questions de savoir. Pour le reste, tandis que la scène du Crève-Cœur se transformera en un vrai cabinet de curiosités, faisons confiance à ce duo d’amuseurs publics qui, accompagnés d’Olivier Gabus, va faire valser les pédanteries d’hier et d’aujourd’hui.

«La poule ne doit point chanter devant le coq.»
Molière

Texte original : Molière
Adaptation : Brigitte Rosset, Christian Scheidt et Robert Sandoz
Mise en scène : Robert Sandoz
Avec : Olivier Gabus, Brigitte Rosset, Christian Scheidt
Musique : Olivier Gabus
Scénographie & accessoires : Cédric Matthey
Lumières : Thierry van Osselt
Costumes  : Anne-Laure Futin
Coproduction : Cie Amaryllis 17, Théâtre Boulimie et Le Crève-Cœur
brigitterosset.ch