Les voisins du dessus

Cesc Gay – Elena Hazanov
17.9 – 13.10.24
Théâtre / Comédie dramatique / Création

Quand le théâtre de Woody Allen rencontre celui de Bacri-Jaoui. Aussi incisive que jouissive, la pièce de Cesc Gay vient gratter là où ça démange.

Anna et Julio forment un couple marié qui, le temps passant, prend l’eau de toutes parts. Laura et Salva, qui sont leurs voisins du dessus, vivent a contrario leur meilleure vie, aussi bruyante qu’épanouie et ce, notamment d’un point de vue sexuel. Or, là où le plaisir semble exubérant pour les uns, il se révèle incommodant pour les autres. Quand Anna décide d’inviter leurs voisins, à l’insu de son mari, pour régler leur différend sonore, c’est leur mode de vie et leurs convictions qui vont en prendre pour leur grade. Surtout quand ces derniers vont leur faire une proposition pour le moins inattendue.

Sentimental en Espagne. Die Nachbarn von oben en Suisse allemande. Et plus si affinités, plus récemment en France, avec Isabelle Carré et Bernard Campan. Acclamé et décliné un peu partout en Europe et sur tous les écrans possibles, Les voisins du dessus arrive sur la scène du Crève-Cœur dans une mise en scène conçue par la réalisatrice Elena Hazanov. Des masques vont tomber. Et ça va grincer.

 « Je crois que le gâteau aphrodisiaque est en train de faire de l’effet. »
Julio

Texte : Cesc Gay
Mise en scène : Elena Hazanov
Jeu : Gaspard Boesch, Camille Figuereo, Frédéric Landenberg, Barbara Tobola
Lumières : Jonas Bühler
Scénographie : Masha Schmidt
Son : Jean Faravel
Costumes : Nathalie Egea
Maquillage : Arnaud Buchs
Administration : Yolanda Fernandez, Guiti Tabrizian

Coproduction : Compagnie Théâtre Ad Hoc et Le Crève-Cœur